Académie d'été pour le renforcement de la démocratie à travers la diplomatie culturelle:

 partage d'expériences entre les écoles d'études politiques de Bulgarie, du Maroc et de Tunisie (2014)

Liste des intervenants

  S.E. Mme Latifa AKHARBACH

Nommée le 9 mars 2013, Ambassadeur extraodinaire et plénipotentiaire du Royaume du Maroc auprès de la République de Bulgarie et de la République de Macédoine, Latifa Akharbach a été membre du gouvernement marocain entre  octobre 2007 et janvier 2012 au poste de Secrétaire d'État aux Affaires étrangères et à  la Coopération. Auparavant, elle avait dirigé la Radio publique Marocaine  après avoir été Directrice Générale de l’Institut Supérieur de l’Information et de la Communication de Rabat au sein duquel elle a été professeur-chercheur  et enseigné le journalisme pendant plusieurs années.  Elle a exercé également dans le cadre du consulting international notamment dans le domaine de la formation continue des journalistes. Elle a assumé entre  2005 et 2007 le mandat de Présidente élue du réseau Théophraste des écoles de journalisme francophones, l'un des 14 réseaux institutionnels de l’Agence universitaire de la Francophonie. Mme Akharbach a été aussi Représentante au Maroc du Réseau Euro-Maghrebin pour la Formation aux Métiers de la Communication (REMFOC) mis en place par  la Commission européenne dans le cadre du programme Med Media. Latifa Akharbach est co-auteure de deux livres sur la condition des femmes au Maroc, «Femmes et Politique» et «Femmes et médias» aux éditions Le fennec, Collection Marocaines, citoyennes de demain.


  Mme Irina ALEXIEVA

Mme Irina Alexieva est la directrice exécutive de l'École bulgare de politique "Dimitry Panitza". Irina Alexieva est bien connue de l’opinion publique comme l’une des meilleures journalistes économiques du pays, l’auteur et l’animateur de l’émission économique hebdomadaire sur BTV ’’Affaires’’. Auparavant, Irina a dirigé le Département économique de Darik Radio et a été l’auteur de l’émission ’’Portefeuille’’. Mme Alexieva est Docteur en communications publiques et sciences de l'information de l'Université de Sofia "Saint Clément d'Ohrid". Sa thèse de doctorat traite la communication large des changements climatiques. Elle détient une Maîtrise de Business administration de l’Université américaine en Bulgarie et une Maîtrise en économie de l’Université d’économie nationale et mondiale. Elle s’est spécialisée dans le journalisme aux Etats-Unis et a étudié en Norvège le développement du dialogue public et politique dans les pays de l’Europe du Sud-Est et de l’ancienne Union Soviétique. Durant sa carrière intensive de journaliste, Irina a interviewé certains des leaders les plus influents sur la scène politique et économique mondiale, y compris des lauréats du prix Nobel, et des dirigeants d’entreprises mondiales et d’institutions financières. Elle est l’auteur de plusieurs documentaires, parmi lesquels ’’Tchernobyl – 20 ans plus tard’’, dédié à l’anniversaire du plus grand accident nucléaire au monde et ’’Le choix de la Californie’’ – la politique d’efficacité énergétique de la Californie.


  M. Milen ATANASSOV

Membre de l’Union des journalistes bulgares depuis 2003, Milen Atanassov est à la fois éditeur des infos internationales et auteur de l’émission “Lumière verte” à la Télévision Nationale Bulgare. Journaliste francophone, il suit les événements et les processus en Afrique en général, avec un intérêt spécial pour l’Afrique du Nord. Son documentaire “Sahara – le rythme du désert” décrit le monde des sables et retrouve les formules, qui sont valables pour tous les gens – pas seulement en Afrique et en Europe, mais partout dans le monde..


  Mme Amina BOUAYACH

Amina Bouayach est la première femme à présider une organisation des droits de l’Homme au Maroc. Trésorière de l'Organisation marocaine des droits de l'homme (OMDH) à son premier congrés 1988, elle a entre autres, été à l'origine de l’organisation des campagnes nationales du Mouvement des familles des détenus politiques. Elle a également élaboré des dossiers accessibles à l’opinion public sur la détention politique, la disparition forcée et la torture. Elle fait partie de cette catégorie de femmes qui ont modernisé l’image de la femme marocaine, en obtenant dès 1992 un Master en économie à l’université Mohammed V à Rabat et en travaillant dans la presse d’opposition. En 2006 elle est élue à la tête de l’OMDH où elle agit tout particulièrement en faveur l’abolition de la peine de mort et contre l'impunité au Maroc. En 2011, elle devient membre de la Commission consultative pour la réforme constitutionnelle. Amina Bouayach a également initié plusieurs actions en matière de protection et de promotion des droits de l’homme par le biais des nouvelles technologies d’information. Elle a notamment créé deux sites web : WARAKATI, dédié aux droits des femmes marocaines (musulmanes et de confession juive warakati) et le site www.marsad.ma pour l’observation citoyenne des élections de novembre 2011. En 2009, elle a coordonné le groupe des ONG des droits de l’homme en vue d'une campagne nationale pour la ratification de la convention internationale contre les disparitions forcées. En 2010 elle a coordonné un groupe national de vingt ONG marocaines pour revendiquer la ratification du Protocole relatif à la convention de la torture et dans un deuxième temps coordonner la publication d’un document de référence pour la mise en place du mécanisme national de prévention contre la torture..


  Mme Boryana DIMITROVA

Journaliste & TV Productrice &  Relations Publiques  &  Média training  en TV Journalisme et Communication  pour les journalistes, les étudiants, les représentants des institutions gouvernementales, les chefs d`entreprises. Auteur de films documentaires et de grands reportages couvrants des événements nationaux et internationaux. 


  Mme Boryana DIMITROVA

Mme Dimitrova est sociologue, professeur à la Nouvelle Université Bulgare et  PDG d’ Alpha Research – une des plus grandes sociétés de recherche et de sondages d’opinion publique en Bulgarie. Boryana Dimitrova est née en 1961 à Sofia. Elle a fini ses études secondaires au  lycée français «Alphonse de Lamartine» et ses études supérieures dans le Département de Sociologie à l’Université de Sofia «St Clément d'Ohrid». Mme Dimitrova travaille dans le domaine de la sociologie politique, l’efficacité des politiques sociales, les études d’opinion et la responsabilité sociale. Elle a créé et elle dirige l’Agence d’études de marketing et d’opinion Alpha Research, qui est bien connue et respectée pour ses fiables prévisions électorales et pour les analyses détaillées de la vie sociale et politique. En tant que sociologue Mme Dimitrova a dirigé plus de 100 projets de recherches nationaux et internationaux. Elle a de nombreuses publications dans la presse périodique, ainsi que dans des revues scientifiques spécialisées en Bulgarie et à l’étranger.   Boryana Dimitrova est membre de l’Association Européenne de recherches de marketing et d’opinion et elle a été le vice-président de sa branche Bulgare /BAMOR/. Elle est membre du Conseil de Gestion de l’École Politique Bulgare «Dimitry Panitza » et de l'organisation non-gouvernementale «Enfants et adolescents».


  Dr. Kiril KALEV

Dr. Kiril Kalev  est né en 1954 à Sofia, Bulgarie. En 1985 il est diplômé avec mention d’excellence d’un doctorat en Sciences Techniques de l’Université Technique de Magdeburg en Allemagne. Au début de sa carrière professionnelle il a travaillé 6 ans pour des institutions scientifiques à Sofia en Bulgarie et à Paris en France. Au cours des 7 années suivantes il a travaillé comme journaliste et présentateur à la Radio Nationale Bulgare. En 1990 il commence ses activités privées d’entrepreneur et devient le cofondateur et PDG du premier groupe radio privé de Bulgarie – Radio FM+.De 1997 à 2001 il est ambassadeur de la République de Bulgarie à Vienne, Autriche. Depuis 2001 il travaille comme consultant en entreprise et coach de cadres. Il est président de la "Fédération Internationale des Coachs- Chapitre Bulgarie”, Coach Certifié (ICF) il possède un Master de REISS MOTIVATION PROFILE. Auteur de nombreuses publications en Bulgarie et à travers le monde, il est récompensé par plusieurs prix prestigieux pour ses activités internationales.


  M. Youssef LAARAJ

Youssef Laaraj, chercheur universitaire et Directeur de l’École Citoyenne des Études Politiques, initié par le Conseil de l’Europe suite au Programme Sud portant sur le renforcement de la Démocratie et les Droits Humains dans la zone sud méditerranéenne. Il a également eu comme responsabilité la direction de l’Institut de Formation des Agents de Développement et a travaillé avec le programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) comme Coordonnateur local du programme de lutte contre la pauvreté en milieu urbain. Il est également acteur de la société civile et du mouvement des droits humains au  Maroc, dans ce sens il a été animateur et membre de l’équipe ayant conçu un Rapport parallèle sur la situation des droits culturels et linguistiques présenté et discuté devant les experts du Comité CERD au Palais des Nations à Genève, en 2010. Et coordonnateur d’une coalition de 34 ONG marocaines spécialisées dans les questions du Développement et des Droits Humains, pour l’analyse de la situation des droits et la rédaction d’un rapport national alternatif à l’occasion de l’examen périodique universel (UPR) au niveau du Conseil des droits de l’homme à Genève en 2012.


  Mme Monika PANAYOTOVA

Avant de devenir membre du Parlement européen, Monika Panayotova était députée au Parlement bulgare. Elle était présidente de la commission des affaires européennes et de la surveillance des fonds européens et membre de la commission de la politique étrangère et de la défense. Au cours de son parcours politique au sein du parti bulgare de centre-droit « Des citoyens pour le développement européen » (GERB), elle était présidente de l'organisation des jeunes du GERB (MGERB) et secrétaire internationale du parti mère. Avant de se lancer dans la carrière politique, Monika Panayotova a travaillé dans une ONG comme directeur des "Projets et relations publiques" et comme chercheuse à l'Institut de politique économique de Sofia. Monika Panayotova détient une licence en relations internationales et un master en relations économiques internationales "International Project Management", de l'Université d'économie nationale et mondiale, Sofia, Bulgarie. En outre, elle a suivi des formations à l'Institut républicain international et a participé à son Programme régional pour l'Europe - LEAP (Leadership et excellence dans les politiques avancées). Elle a une expérience et formation d’administration dans le domaine des affaires étrangères et internationales, et elle a participé à plusieurs programmes de formation : Public Leaders in Southeast Europe program, université de Harvard, JFK School of government; séminaire sur la politique de sécurité nationale pour des représentants de la République de Bulgarie, Centre d'études de sécurité européen George C. Marshall; programmes de leadership aux États-Unis, en France et au quartier général de l'OTAN à Bruxelles et l’École bulgare de Politique «Dimitry Panitza».


  Prof. Yordan PEEV

Prof. Yordan Peev est Docteur en Histoire de l’Université de Sofia « Saint Clément d’Ohrid » et du Collège d'Europe à Bruges, Belgique, spécialiste du monde arabe et de l’islam. Scientifique de renommée internationale, Prof. Péev a enseigné dans plusieurs universités européennes et arabes – en Italie, en Espagne, en Belgique, aux Pays-Bas, en Algérie, au Maroc, en Égypte, Syrie et Koweït. Il a donné des cours à la Sorbonne et à l’Institut national des langues et civilisations orientales à Paris. Ses intérêts scientifiques sont liés aux études arabes et aux analyses comparatives entre l’islam et le christianisme, y compris en Bulgarie et au Moyen âge. Il a fait des études en histoire à l’Université de Sofia « Saint Clément d’Ohrid » et s’est spécialisé en histoire arabe à l’Université de Tunis. Il a des spécialisations sur les relations entre l’Europe et les pays en développement au Collège européen de sciences publiques et économiques à Paris, sur la problématique de l’expansion européenne dans le monde arabe au Collège d'Europe à Bruges, Belgique, dans le domaine de l’histoire arabe contemporaine et politique au Collège « Saint Antony »  à Oxford. En novembre 2006 il a été honoré par le Prix UNESCO-Sharjah qu’on lui décerne pour ses études de plusieurs années sur le monde musulman, qui contribuent à la compréhension de la pensée et de la culture arabe.


  M. Marco PELUCCHI

Marco Pelucchi a travaillé dans les domaines des études de marché et des sondages d'opinion pendant les 25 dernières années. Il a commencé sa carrière à Milan où il a travaillé jusqu'à ce qu'il s'installe en Belgique. Il a rejoint TNS en 2005. M. Pelucchi est responsable de la gestion de projets internationaux, de la conception de projets, de la coordination des fournisseurs de terrain, de rapports et présentation de résultats. Il est également en charge de la mise en œuvre des procédures et des programmes de contrôle de la qualité dans les projets multinationaux au niveau central et local. Dans les dernières années, étant Directeur du Project European Neighbourhood Barometer pour la Commission  Européenne  et Account Manager pour la Banque Mondiale, il a coordonné des enquêtes en Europe orientale et dans plus de 50 pays d'Afrique et d'Asie centrale. Après avoir voyagé beaucoup dans ces pays, il a acquis une très grande expérience sur la façon de gérer les sondages d'opinion publique dans ces environnements difficiles.


  M. Henri PIGEAT

Henri Pigeat est chef d’entreprises de presse, journaliste et universitaire français. Il dirige les Éditions de l’Ilissos, qu’il a fondées en 2002 et préside depuis 2003 le Centre de Formation des Journalistes (CFJ). Sa carrière, marquée par plus de dix ans à la tête de l’Agence France-Presse (AFP) se partage entre la direction de médias, des responsabilités internationales et des travaux de recherche et d’enseignement sur les médias, l’information et le journalisme. Il est fortement engagé  dans la recherche et la mise en œuvre des applications et systèmes numériques dans les médias. M. Pigeat est auteur de nombreux articles et publications sur la numérisation des médias, la circulation internationale des nouvelles et l’éthique des médias et du journalisme.


  M. Michael REMMERT

Michael Remmert est l’Adjoint au directeur de la Direction de la planification politique (DPP) du Conseil de l’Europe. Le mandat de la Direction consiste à étudier les opportunités et les défis émergents pour l’Europe avec des interlocuteurs internes et externes du Conseil de l’Europe, favorisant ainsi une réflexion et des actions prospectives et transversales. En outre, Michael Remmert est chargé de la coordination du réseau des écoles d’études politiques, dont le but est d’assurer une formation de haute qualité à de jeunes responsables politiques, ainsi que d’étendre progressivement le réseau des écoles à d’autres Etats membres et voisins du Conseil de l’Europe. De 2005 à 2010, Michael Remmert a été le chef du projet «Bonne gouvernance dans la société de l'information », dont le but était de servir de plate-forme pour l’échange de bonnes pratiques sur la gouvernance électronique dans les Etats membres, sur la base, entre autres, des recommandations du Comité des Ministres sur le vote électronique et sur la démocratie électronique dont il a contribué à la préparation. Dans cette même période, il était également chargé de l’organisation des sessions annuelles du Forum pour l’avenir de la démocratie du Conseil de l’Europe. M. Remmert a rejoint le Conseil de l'Europe en 1994. Il a tout d’abord exercé dans le domaine de la cohésion sociale, puis dans celui des institutions démocratiques et de la gouvernance électronique, dans le cadre duquel il a coordonné les contributions du CdE au Sommet mondial des Nations Unies sur la société de l’information (SMSI) et les premières sessions du Forum sur la gouvernance de l’Internet (IGF). Il a étudié dans son pays d’origine, l’Allemagne, et au Canada, et a été maître de conférences à l’université et formateur en éducation civique de 1988 à 1993. Il est titulaire d’un doctorat en sciences politiques de l’Université de Fribourg/Allemagne.


  M. Salvatore SAGUES

Diplômé de l’Institut des Hautes Etudes internationales de Genève, Salvatore Saguès, de nationalité suisse, est spécialiste de programme à la Direction de la paix, de la démocratie et des droits de l’Homme de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Il est également chargé de cours auprès de l’Institut d’Etudes politiques (Sciences Po Paris).Avant d’intégrer l’OIF, il a été successivement délégué au sein du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et chercheur d’Amnesty International chargé de l’Afrique de de l’Ouest.


  Mme Kapka STOYKOVA

Mme Kapka Stoykova - Diplômée de l’Institut Polytechnique de Toula, Russie et certifiée en coaching en Suisse, elle mène une carrière internationale avec une expérience de plus de 17 ans dans le domaine de développement d’organisations, d’équipes et des personnes. De nationalité franco-bulgare, elle vit à Sofia (Bulgarie). Kapka Stoykova a travaillé en France à la Chambre de Métiers du Loir-et-Cher et en Bulgarie comme Responsable Formation et Développement des sites bulgares pour le Groupe Solvay. Par la suite elle a dirigé l’équipe Recrutement, Formation & Développement de BTC (Bulgarian Telecommunication Company). Depuis plus de 6 ans Mme Stoykova a fondé la société Development Zone et elle travaille en tant que formatrice et business coach pour divers Managers et équipes de grands groupes internationaux implantés en Bulgarie.


  Prof. Ingrid SHIKOVA

Prof. Ingrid Shikova enseigne  les Politiques de l’Union européenne au Département d’Etudes Européennes de l’Université de Sofia « St. Clément d’Ohrid ». Toute sa carrière professionnelle est vouée à l’intégration européenne. Elle a occupé des postes de directrice du Centre d’ Etudes Européennes et du Centre d’information de l’Union européenne, de conseillère à la Représentation de la Commission Européenne. Elle a participé à la réalisation des projects communs avec l’Institut royal des relations internationales à Londres, l’Institut de l’économie mondiale de Kiel, l’Université d’Aberdeen, l’Université de Stockholm. Ingrid Shikova s’est specialisée en Etudes Européennes dans plusieurs universités et collèges prestigieux  - le Collège d’Europe de Bruges, l’Université de Limerick, l’Instutut d’économie de  Rotterdam. Elle est membre du réseau international « Team Europe » et de l’Association d’Etudes Européennes ECSA. Elle est élue pour membre du Conseil fédéral du Centre International de Formation Européenne - CIFE  de Nice. Ingrid Shikova a de nombreuses publications sur les questions de l’intégration européenne. Elle a été décorée de l’Ordre de mérite – ruban bleu de  l’Université de Sofia « St. Clément d’Ohrid.


  M. Kristian VIGENIN

Kristian Vigenin est Ministre des affaires étrangères depuis mai  2013. Depuis septembre 2005, il est observateur au Parlement européen et chef d’une délégation de six personnes de la Coalition pour la Bulgarie. Aux élections européennes en 2007, il est élu membre du Parlement européen et réélu aux élections européennes de 2009. Il est élu coprésident de l’Assemblée parlementaire de la plateforme de coopération interparlementaire avec les pays du Partenariat Est (Euronest). Il est membre du Conseil des présidents de délégations au Parlement européen et membre de la délégation du Parlement européen au sein du Comité de coopération parlementaire Union européenne-Ukraine; vice-membre de la délégation du Parlement européen au sein du Comité de coopération parlementaire UE-Russie. Il est membre de la Commission des relations extérieures et vice-membre de la Commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire. De septembre 2009 au janvier 2012, Kristian Vigenin est coordonnateur du groupe de l'Alliance progressiste des socialistes & démocrates au Parlement européen  au sein de la commission des affaires étrangères du Parlement européen. En 2000, Kristian Viguenine est élu membre du Conseil national du Parti socialiste bulgare (PSB) et à la fin de 2001 –membre du Bureau exécutif du parti, en charge des relations internationales. De 2005 à 2008,  il est président de la commission des affaires étrangères et de relations internationales du Conseil national du PSB. Depuis 2006, il participe aux travaux du présidium du Parti des socialistes européens et coordonne le travail du réseau du PSE pour l’Europe du Sud-Est. Depuis 2010, il préside le Conseil de politique extérieure du Conseil national du PSB. Il est élu parlementaire national aux législatives en 2005 à la  40ème législature du Conseil national. Il est membre de la direction du groupe parlementaire de la Coalition pour la Bulgarie en charge des relations internationales jusqu’à sa démission du parlement bulgare  en mai 2007 et participe aux travaux des commissions parlementaires des affaires étrangères et de l’intégration européenne. En 1998, Kristian Vigenin devient titulaire d’un diplôme de l’Université d’économie nationale et mondiale dans les domaines des relations internationales et de la macroéconomie.  Il suit plusieurs formations et spécialisations en Belgique, en Suisse, aux Etats-Unis et dans d’autres pays, tant dans le cadre de sa carrière politique qu’en vue de sa formation et de son développement professionnel. De 1999 à 2001, il travaille au ministère des finances. En  2001, Kristian Vigenin est nommé au département des affaires étrangères et des relations internationales du Conseil suprême du PSB qu’il dirige entre 2003 et 2010.